L'IUT de Saint-Malo féminise sa formation Réseaux & Télécoms

Les futures techniciennes "réseaux & télécoms en entreprise" font leur rentrée. Où quand les métiers du numérique, pourvoyeurs de nombreux postes, facilitent une reconversion professionnelle.

L'IUT de Saint-Malo féminise sa formation Réseaux & Télécoms
  1. Oui, les métiers du numérique peuvent s'écrire au féminin !
  2. Pourquoi l'IUT de Saint-Malo forme au féminin ?

Oui, les métiers du numérique peuvent s'écrire au féminin !

La 3e promotion de "Technicienne Réseaux & Télécoms en Entreprise" (TRTE) a fait sa rentrée à l’IUT de Saint-Malo le 6 mars 2017. Réservée à des candidats en reconversion professionnelle, cette formation se singularise car elle est composée uniquement d'étudiantes. Ces dix futures techniciennes, diplômées du bac pro jusqu'au DEUG, comptent sur ce cursus pour débuter une nouvelle carrière professionnelle.

Après 12 semaines de cours à l’IUT, les apprenties seront en entreprise réparties sur 7 sites différents : Saint-Brieuc, Rennes, Vannes, Saint-Malo, Brest, Lannion ou encore Quimper. En effet, elles sont également en contrat de professionnalisation au sein de l’entreprise Orange. Le département briochin "Réseaux & télécommunications" a tissé un partenariat fort avec cette société, attentive à la mixité de ses équipes.

A l’issue de leur cursus, les étudiantes recevront le titre professionnel de "Technicienne Réseaux & Télécoms en Entreprise" (TRTE), complété par un diplôme universitaire en Réseaux & Télécoms.

Pourquoi l'IUT de Saint-Malo forme au féminin ?

Lancée début 2016, la formation "Technicienne Réseaux et Télécommunications en Entreprise" (TRTE) dispensée à l'IUT de Saint-Malo accueille déjà sa 3e promotion. Elle s’intègre dans le cadre de la féminisation des métiers du numérique. Ce domaine, qui attire une proportion plus importante d’hommes que de femmes, offre des débouchés en pleine expansion avec une grande diversité de postes.

Cette formation permet ainsi un nouveau départ, tout en abrogeant au passage, les clichés sur ces métiers.