René Grée, Honorary Fellow of the Chemical Research Society of India

Le docteur René Grée, directeur de recherche émérite au CNRS et directeur scientifique du LIA franco-indien « Chimie pour un Développement Durable et aux Interfaces », vient de recevoir le titre de « Honorary Fellow » décerné par le conseil de la Chemical Research Society of India (CRSI).

René Grée, Honorary Fellow of the Chemical Research Society of India
  1. Des relations franco-indiennes solidement établies depuis plus de 15 ans
  2. René Grée, directeur scientifique du LIA franco-indien « CDDI »

La CRSI, société savante indienne équivalente de la prestigieuse Royal Society anglaise, réunit de nombreux acteurs de la recherche en chimie. Chaque année, elle élit une poignée de chercheurs étrangers sur la base de la qualité des travaux qu’ils ont réalisés dans leur domaine de recherche. Le docteur René Grée, directeur de recherche émérite CNRS à l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes, vient ainsi de recevoir le titre de « Honorary Fellow ». Cette distinction vient récompenser ses travaux dans le domaine de la synthèse organique (chimie organométallique, catalyse, chimie du fluor et des lipides notamment) et de ses applications en chimie bioorganique et médicinale (diabète, cancer, système nerveux central). Il est également reconnu pour son action forte en faveur de la coopération franco-indienne. Cette récompense lui sera remise lors du prochain CRSI National Symposium qui se tiendra en février 2016 à Chandigarh. Il est le quatrième français à recevoir cette récompense après H. Kagan, J.-M. Lehn (prix Nobel de chimie en 1987) et M. Fontecave.

Des relations franco-indiennes solidement établies depuis plus de 15 ans

Pour René Grée, la coopération franco-indienne a commencé il y a plus de 15 ans avec des programmes de recherche communs soutenus par l’organisme officiel de la coopération franco-indienne (CEFIPRA). Les résultats fructueux de ces programmes ont encouragé le CNRS et l’Université de Rennes 1 à soutenir d'abord la construction du réseau CEFISO, Centre Franco-Indien pour la Synthèse Organique, dont René Grée était le directeur français. Ce réseau, qui connectait une quarantaine de laboratoires français et indiens, a permis à environ 100 chercheurs français de rencontrer des partenaires indiens pour élaborer des programmes communs.

René Grée, directeur scientifique du LIA franco-indien « CDDI »

Le Laboratoire International Associé "Chimie pour un Développement Durable et aux Interfaces" dont René Grée est le cofondateur a ouvert en 2008 suite au succès des coopérations précédentes. Avec des programmes de recherche communs, ce laboratoire permet une intense coordination et de nombreux échanges entre les deux pays. Il regroupe une quinzaine de chercheurs de l’Indian Institute of Chemical Technology (CSIR-IICT) de Hyderabad du côté indien, et une quinzaine de chercheurs du CNRS et de l’Université de Rennes 1 du côté français. Ce LIA travaille sur trois thématiques :

  • le développement de nouveaux outils de synthèse, plus efficaces, plus sélectifs et moins polluants en chimie organique ;
  • la synthèse et l’évaluation de produits naturels et/ou de synthèse organique avec deux objectifs majeurs dans les domaines du cancer et des maladies neurodégénératives: réintroduire la mort cellulaire programmée dans les cellules cancéreuses, et rechercher de nouveaux produits permettant d’accélérer ou de provoquer la croissance neuronale ;
  • la préparation de nouveaux matériaux à propriétés utiles en optique et dans la délivrance spécifique des molécules thérapeutiques d’un médicament vers leur cible.

Le Dr. Jhillu Singh Yadav a lui aussi initié la coopération franco-indienne, en tant que directeur de l'IICT et co-fondateur du LIA « CDDI ». Sa contribution scientifique et son action dans les relations franco-indiennes seront honorées le 3 avril 2015, jour où lui sera décerné le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université de Rennes 1.

Avec la contribution de Marion Wesely