Pièce à la demande : concept innovant pour l'habitat du futur

Cet espace partagé entre deux logements, issu des travaux de Michele Dominici, a été présenté par La Fondation Rennes 1 et NEOTOA mercredi 22 mars 2017.

Pièce à la demande : concept innovant pour l'habitat du futur
  1. Un concept inédit d’habitat évolutif et adaptable aux besoins et usages des occupants
  2. Trois ans de recherches et le début d’une expérimentation pour bien vivre ensemble

Mercredi 22 mars 2017, la Fondation Rennes 1 "Progresser, innover, entreprendre", en partenariat avec NEOTOA, bailleur social, a présenté la pièce à la demande, un concept innovant issu d'une recherche académique de haut niveau de l'Université de Rennes 1. Ses travaux correspondent à l'aboutissement de la chaire « Habitat intelligent et innovation » soutenue par cinq partenaires de la fondation : Cardinal Edifice, CCI Rennes, NEOTOA, Veolia et Rennes Métropole. Un projet mené avec l'implication forte de la plateforme MobBI de l'université, récemment labellisée PFT.

Un concept inédit d’habitat évolutif et adaptable aux besoins et usages des occupants

Cette expérimentation consiste à installer, entre 2 appartements, une pièce accessible à chacun des logements. Se crée alors une nouvelle pièce où les appareils et le mobilier sont personnalisés aux préférences des occupants et connectés aux réseaux de l’appartement (électricité, informatique, domotique). La pièce à la demande permet ainsi d’être utilisée pour des activités entre voisins ou des usages privatifs, une manière de créer du lien social. Ce projet répond aux grands enjeux de l’habitat du futur et a pour but de faire face aux menaces qui s’imposent à la ville, telles que la pénurie de ressources (foncières, énergétiques…), les difficultés financières croissantes pour les ménages, le vieillissement de la population, etc...

Trois ans de recherches et le début d’une expérimentation pour bien vivre ensemble

La "Pièce à la demande" est issue des travaux de recherches de la chaire « Habitat intelligent et innovation » de la Fondation Rennes 1. Depuis 2014, Michele Dominici mène ces travaux au sein de l’Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA) de l’Université de Rennes 1. Ses recherches innovantes ont permis de relever des défis techniques et scientifiques mêlant architecture, domotique et informatique.

La chaire, en partenariat avec cinq acteurs socio-économiques - Cardinal Edifice, CCI Rennes, NEOTOA, Veolia et Rennes Métropole - est orchestrée par la Fondation Rennes 1 pour soutenir des recherches innovantes et ambitieuses sur le thème de l’habitat intelligent et de la ville durable.

L’expérimentation de cette « Pièce à la demande », dont la gestion des logements est confiée à NEOTOA, se prolongera également à travers des défis sociétaux. Le renforcement du lien social et la solidarité intergénérationnelle seront étudiés sous l’angle d’acceptation d’usage. Les logiques de modèle économique de l’habitat traditionnel seront aussi ré-interrogées (partage de la consommation électrique, des coûts, etc...).

En savoir plus sur la présentation de la pièce à la demande