Fog Computing : Rennes 1, leader d'un projet européen sur une révolution à venir

Synthèse entre les avantages du "Cloud" (puissance, stockage) et ceux des objets connectés (proximité, applications en temps réel), le Fog computing utilise des noeuds locaux de micro-ordinateurs (baptisés "edge") pour étendre puissance et capacité de stockage au plus près de l'utilisateur. Le projet européen FogGuru est coordonné par un professeur de l'Université de Rennes 1 au sein de l'IRISA. Il vise à former des doctorants au plus haut niveau sur cette thématique, plaçant ainsi l'Europe en position compétitive face cette évolution technologique cruciale, promue par des acteurs industriels majeurs.

Fog computing

Vous avez dit "Fog Computing" ?

Le «fog computing» est un nouveau paradigme pour l’hébergement d’applications et de services informatiques innovants, permettant d’utiliser des ressources de calcul et de stockage situées à proximité immédiate des utilisateurs finaux. Extension naturelle du « cloud computing », le fog computing offre de nombreux avantages tels qu’une meilleure interactivité des applications et une meilleure utilisation des ressources disponibles.

De nombreux acteurs industriels majeurs tels que Cisco, Huawei, ou encore IBM investissent massivement dans ce domaine dans le but d’un impact important, similaire à celui du cloud sur l’industrie informatique.

Cliquez ici pour agrandir le schéma

Fog computing - Schéma à agrandir - Crédit loupe : freepik/flaticon

L'objectif de FogGuru

Promouvoir la compétitivité européenne dans le domaine du Fog computin en préparant une génération de professionnels à ces nouvelles technologies et à leurs applications.
Le programme FogGuru a débuté le 1er septembre 2017 et s’étendra sur 4 ans. Il propose à huit doctorants une formation doctorale académique et industrielle de très haut niveau axée spécifiquement sur le « fog computing ».

Les 8 doctorants, suite à un appel à candidatures, se répartiront entre les l'Université de Rennes 1 en France, la Technische Universität Berlin en Allemagne et 2 PME de haute technologie (Elastisys en Suède et U-Hopper en Italie). Chacun développera un sujet de recherche au sein d'une des deux universités en partenariat avec l'une des PME, recevra une formation Innovation et Entrepreunariat EIT Digital et testera le fruit de sa recherche dans le laboratoire d’expérimentation grandeur nature de la Fondation Las Naves à Valence, en Espagne.

Après les 4 années du projet FogGuru, les 8 doctorants seront devenus des spécialistes très pointus du Fog computing, formés aussi bien à l'innovation qu'à l'Entrepreuneuriat.

Vous êtes doctorant.e et intéressé.e par ce projet ? L'appel à candidature est ouvert jusqu'au 31 décembre 2017.

Un projet européen

Le projet FogGuru, financé par l’Europe à la hauteur de 2 millions d’Euros et coordonné par le professeur Guillaume Pierre de l’Université de Rennes 1 au sein du laboratoire IRISA (Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires), établit une collaboration étroite entre deux universités prestigieuses (l’Université de Rennes 1 en France et la Technische Universität Berlin en Allemagne), deux PMEs de haute technologie (Elastisys en Suède et U-Hopper en Italie), ainsi que l’organisation EIT Digital Rennes et la fondation Las Naves qui développe un laboratoire d’expérimentation grandeur nature à Valence en Espagne.

Le mot des coordinateurs

Guillaume Pierre : « FogGuru va former huit doctorants talentueux grâce à un projet de recherche innovant et inter-sectoriel, de façon à constituer une nouvelle génération de spécialistes européens en fog et cloud computing. Ce très haut niveau de formation combine enseignements techniques et scientifiques avec des formations sur l’innovation technologique et l’entrepreneuriat, et amène les doctorants à conduire le processus d’innovation complet depuis la recherche fondamentale jusqu’à l’invention et le développement de produits et services commerciaux innovants ».

D’après le responsable de la coordination de projets à la Commission Européenne Dr. Szymon Sroda, « l’objectif des programmes de formation doctorale européens Action Marie Sklodowska-Curie (MSCA) est de renforcer le capital humain européen dans le domaine de la recherche et de l’innovation et d’encourager la constitution d’une génération de jeunes chercheurs très bien formés avec un esprit d’entreprise. Le fog computing est un sujet brûlant dans le domaine de l’informatique, et nous sommes heureux que le projet FogGuru s’attaque à ce domaine à fort potentiel avec des méthodes et des programmes d’enseignement innovants ».

De g. à dr. G. Pierre (UR1), G. Roig (Espagne), D. Miorandi (Italie), S. Sroda (Commission européenne), E. Elmroth (Suède), M. Charfuelan (Allemagne), Y. David (EIT Digital Rennes)

L'IRISA au cœur d'un domaine de recherche émergent

Coordonner ce projet est une opportunité unique, pour l'Université de Rennes 1 et pour le laboratoire IRISA dont elle est co-tutelle, de se positionner au coeur du domaine de recherche émergent et prometteur qu’est le Fog computing. C’est également une reconnaissance de l’excellence scientifique du site de Rennes et de sa capacité à mener des activités de recherche et de formation doctorale au plus haut niveau européen.

Carte d'identité

Projet européen FogGuru – Programme HORIZON 2020 – Action Marie S. Curie
Etablissement : Université de Rennes 1
Coordinateur du projet : Université de Rennes 1 - IRISA

Nom du Responsable scientifique : Guillaume PIERRE
Laboratoire / UMR : Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA) - UMR CNRS 6074
Durée du projet : Du 01/09/17 au 31/08/21 (4 ans)