Les étudiants en journalisme primés pour leurs travaux

Le prix Varenne 2015 du meilleur magazine d’école de journalisme a été attribué le 16 décembre à "Toubib or not toubib" édité par les étudiants en licence professionnelle à l’IUT de Lannion.

Les étudiants en licence pro journalisme lauréats des prix Varenne 2015
  1. Prix Varenne des magazines d'école de journalisme
  2. Prix Varenne des JRI
  3. La Fondation Varenne

Prix Varenne des magazines d'école de journalisme

Au cours de leur formation, les étudiants en licence professionnelle de journalisme affûtent leurs compétences au long d’un projet éditorial mené sur l’année sur un thème imposé. En 2015 : la santé.

De prime abord, " un sujet qui n’emballe pas franchement douze étudiants pour qui le mot santé fait penser, en vrac, à son médecin traitant, à des séries télé, au site Doctissimo, à l’augmentation du prix des clopes, à la nécessité de mettre des capotes, (...) Bref, l’image de la santé globalement vue par les jeunes en 2015 ” confesse Marin du Couëdic dans l’éditorial de Toubib or not toubib.
On apprendra heureusement quelques lignes plus tard que la rédaction " a changé d'avis ". Les étudiants nous livrent un magazine Santé conçu par des jeunes, pour des jeunes, une publication décalée et colorée où les médecines alternatives sont à l’honneur.

Prix Varenne des JRI

Diplômé en juin en spécialité télévision, Charles Behr (en bas au centre sur l’image) remporte le prix des JRI (journalistes reporters d'images), catégorie étudiants, pour son reportage sur la mode.
L’ancien étudiant travaille aujourd’hui pour La Quotidienne sur France 5.

La Fondation Varenne

La Fondation Varenne œuvre à la promotion et au soutien de la presse et de la communication auprès des professionnels du journalisme, des milieux scolaires, des chercheurs, au travers :

  • l'appui au journalisme (valoriser les métiers du journalisme, tous supports confondus, notamment par les Prix Varenne des journalistes) ;
  • l'éducation aux médias (conduire des opérations d’accès et d’éducation des jeunes aux médias et à l’éthique de l’information, avec le concours de partenaires de référence) ;
  • la diffusion de la connaissance (soutenir la production et la diffusion des idées sur les thématiques de la démocratie, de la paix et de la liberté de la presse).