Solar Decathlon : les étudiants de Rennes 1 dans la compétition

Yun et Sheng, étudiants à l'ISTIC, partent en Chine cet été pour construire, in situ, la maison durable et écologique conçue par la Team Solar Bretagne.

Yun Sun et Sheng Ye, deux étudiants chinois de l'ISTIC, membres de la Team Solar Bretagne
  1. Solar Decathlon China 2018
  2. Yun et Sheng, étudiants à l'ISTIC
  3. Leur projet : JIA+JIA

Solar Decathlon China 2018

Le Solar Decathlon est une compétition internationale lancée en 2002 par l’administration nationale de l’énergie des Etats-Unis. En 2018, 20 équipes étudiantes du monde entier se retouvent à Dhezou, en Chine, pour imaginer et construire une maison répondant aux exigences énergétiques et écologiques. Les projets seront évalués par un jury d’experts selon dix critères : architecture, attrait du marché, ingénierie, communication, innovation, confort, électroménager, espace de vie, navette et balance énergétique.

Unique équipe française sélectionnée, la Team Solar Bretagne rassemble des étudiant.e.s, des enseignant.e.s et des expert.es des universités rennaises, de l’ENSAB, de l’INSA de Rennes, du Lycée Joliot Curie, de l’EESAB et des Compagnons du Devoir de Rennes. Début juin une partie de l'équipe s'envole vers la Chine afin de construire une 1re fois le projet in situ. Yun et Sheng, deux étudiants de Rennes 1, font partie du voyage à Xiamen.

Yun et Sheng, étudiants à l'ISTIC

Amorcé en 2013, le projet mobilise aujourd'hui à Rennes 1 des étudiant.e.s de l'ESIR, de l'IGR-IAE Rennes et de l'ISTIC, parmi lesquels Yun Sun et Sheng Ye, deux étudiants chinois.
Spécialisés en technologies de l’information et de la communication pour le bâtiment, ils effectuent leur stage alterné au sein de l’association Team Solar Bretagne. Intégrés à l'équipe interdisciplinaire, les étudiant.e.s du parcours Ingénierie des TIC pour les éco-activités (master EEA de l'ISTIC), sont chargé.e.s de la partie domotique et de l’équipement de la maison.

Après la visite du prototype installé sur le campus de Beaulieu, nous retrouvons Yun et Sheng dans leur laboratoire au sein de l'ISTIC. « Au labo, on s'entraîne à répondre aux exigences de la compétition en simulant les différents défis du Solar Decathlon ». Outre la construction de la maison, les équipes doivent en effet relever dix épreuves. Économe énergiquement, le laboratoire n’est pas seulement un lieu de recherche et d’expériences, c’est aussi un espace de vie aménagé comme une maison, avec son salon, sa cuisine, sa salle de bain.
Cet été, « nous allons aider les autres membres de la Team* pour la 1re construction et on s'occupera en plus de la partie domotique. On fera des tests sur place, toujours dans l'optique de répondre aux exigences de la compétition, comme on a pu faire dans le labo ».

Agés tous deux de 26 ans et installés à Rennes respectivement depuis trois et quatre ans, Yun et Sheng facilitent aussi la dimension franco-chinoise du projet. Pour la compétition, la Team Solar Bretagne devient la Team Jia+ en s'associant avec les universités de Xiamen et du Shandong en Chine. « Notre présence dans l’équipe permet de résoudre plus facilement les soucis de compréhension qu'il peut y avoir entre les deux langues et les deux cultures ».

Laboratoire de l'ISTIC

Leur projet : JIA+JIA

Lors de la compétition, l’équipe présentera le projet JIA+JIA. Leur modèle consiste à rénover un bâtiment existant en construisant simultanément une nouvelle maison écologique bioclimatique sur les surfaces non construites du terrain, afin de densifier la ville avec parcimonie, plutôt que de construire des habitations sur un terrain vierge.
Uniquement construite avec des matériaux bio-sourcés et locaux, la nouvelle maison sera habitée par la famille propriétaire de la parcelle.
Rénovée, l'ancienne bâtisse sera transformée en maison d'hôtes, permettant ainsi de préserver l'habitat traditionnel et de générer une source de revenu pour la famille propriétaire, dans un contexte de tourisme patrimonial émergent en Chine.

 
Concept Jia + de la Team solar Bretagne
 

* Membres de la Team Solar Bretagne, Albane Gaffajoli (INSA-ENSAB), Anais Lefort (Université Rennes 2), Jonathan Hardy, Joana Robert, Simon Barre et Violaine Bonis (ENSAB) partent en Chine cet été aux côtés de Yun Sun et Sheng Ye. Un compagnon du devoir sera à leurs côtés pour superviser le chantier.