L'Université de Rennes 1 progresse dans le classement par disciplines de Shanghai 2018

Ce palmarès classe plus de 4 000 universités à travers le monde dans 54 disciplines. Par rapport à 2017, l’université de Rennes 1 y progresse majoritairement, tant dans le nombre de disciplines classées (18 contre 14) que pour le rang de certaines. Ainsi, l’étude de la ressource en eau rejoint les mathématiques, classés entre la 51e et 75e place mondiale.

Photo d'illustration
  1. Détail de la performance de Rennes 1
  2. Le président David Alis commente cette progression
  3. Une reconnaissance confortée par trois autres classements internationaux
  4. Référence

Détail de la performance de Rennes 1

Le Global Ranking of Academic Subjects 2018 est la deuxième édition de ce classement, lancé en 2017. Il organise les disciplines académiques en 5 grands domaines (sciences de la nature, ingénierie, sciences de la vie, sciences médicales et sciences sociales).

L’Université de Rennes 1 s’y classe cette année pour la première fois en ingénierie des télécommunications (entre la 151 et la 200e place), technologie médicale (201-300e), physique, sciences biologiques appliquées à l’homme (401-500e). L’ingénierie et la science des matériaux progressent (de 301-400e à 201-300e) ainsi que l’étude de la ressource en eau (de 76-100e à 51-75e). 10 autres disciplines classées restent stables. Seules les sciences agricoles et l’écologie sont en relatif recul.

[Tableau de comparaison complet à télécharger - PDF]
 

Le président David Alis commente cette progression

Pour David Alis, président de l’Université de Rennes 1 :
« Ce classement récompense un engagement fort en faveur d’une recherche d’excellence, menée de concert avec les organismes de recherche sur le site de Rennes et en Bretagne. Cette progression récompense l’action au quotidien des enseignants-chercheurs, des chercheurs, des doctorants, des personnels administratifs et techniques. Ensemble, ils font de Rennes l’un des dix premiers sites français, et de notre établissement l’une des quinze premières universités de recherche françaises reconnues au plan mondial dans le classement de Shanghai».

"C’est une fierté collective et un bien commun pour toute la communauté bretonne que cette reconnaissance de notre établissement comme université phare dans l’Ouest de la France. Nous nous attachons à nourrir cette belle dynamique dans le cadre du projet Université de Rennes avec les deux universités Rennes 1 et Rennes 2, les grandes écoles (ENS Rennes, INSA Rennes, Sciences Po Rennes, ENSCR, EHESP) et les organismes de recherche nationaux (CNRS, Inserm, Inria, Inra)."

"Nous sommes mobilisés pour que cette dynamique de succès soit accompagnée par l'État, par les collectivités et par les entreprises, au titre des grandes universités de recherche et de formation reconnues à l’international pour leur attractivité et leur qualité."
 
"Notre université a investi avec le soutien de l’État, des organismes et des collectivités, tant dans le recrutement de personnels (chercheurs de renoms notamment étrangers, soutiens administratifs et techniques) que dans l’immobilier (hébergement des principaux laboratoires de recherche en numérique, matériaux, environnement et santé, plateformes technologiques de premier plan)."
"Nous continuons les efforts, car cet investissement de longue date porte ses fruits aujourd’hui, comme le montre cette progression dans le classement. 
L’objectif est maintenant que l’Université de Rennes 1 continue poursuive cette dynamique d’excellence dans le cadre de l’Université de Rennes, au service de la science et de la société."
 
"C’est une belle reconnaissance qui ancre véritablement notre site et la Région dans les sites d’excellence. Poursuivons notre mobilisation collective pour obtenir les moyens de nos ambitions, et faire rayonner Rennes et la Bretagne !"

Une reconnaissance confortée par trois autres classements internationaux

Le 7 juin dernier, l’Université de Rennes 1 annonçait figurer à nouveau dans le top 100 du classement Reuters des Universités les plus innovantes en Europe. Le classement Leiden 2018 la place au 435e rang mondial, et 13e français sur 27. Le QS 2019 la positionne comme un établissement de très haute activité en recherche.