A la rencontre des vice-présidents étudiants de l'université

Anne-Carole Poirier, en 2e année de droit, et Maxence Besse, en 4e année de pharmacie, ont été élu·e·s respectivement vice-présidente étudiante au conseil académique et vice-président étudiant en charge de la qualité de la vie étudiante. Dans un entretien croisé publié sur notre page Facebook, ils détaillent leurs projets pour l’université.

Anne-Carole Poirier et Maxence Besse
Maxence Besse - © Frédéric Obé

J’étudie à l’Université de Rennes 1 depuis septembre 2013. Après deux années de PACES, j’ai obtenu mon concours et j’ai pu continuer mes études en pharmacie. J’ai alors intégré la Corpo Pharma en 2015. La 1re année, j’étais chargé de créer les visuels des événements, des goodies, l’année suivante de promouvoir les études de pharmacie en participant aux salons d’orientation, aux portes ouvertes… En 2017, j’ai repris la fonction de VP Réseau pour assurer le lien entre l'association locale et l’ANEPF avec un pendant plus politique où il était question de réforme des études, de modulations des cycles, de vaccinations… Et en juin, je rejoignais la FERIA comme VP communication.
C'est le cours normal, quand on aime ça, on ne peut pas s'arrêter ! J'ai toujours aimé être au courant de tout se qui se passe, participer, apporter ma petite pierre à l'édifice, imaginer des projets, en discuter avec plein de gens, les voir se concrétiser… Au fur et à mesure que tu fais de l'associatif, tu rencontres des gens, ils te présentent ce qu'ils font, tu te renseignes, ça t'intéresse et tu te lances !

 

Anne-Carole Poirier - © Frédéric Obé

J'ai obtenu mon bac ES en 2014 et me suis inscrite en école d'architecture à Nantes. Malgré tout mon intérêt pour cette formation, au bout d’un an, je me suis réorientée en droit car je pressentais que ce n'était pas le projet professionnel qui me correspondait le plus. Malouine, je dépendais de l'académie de Rennes, je me suis inscrite à la faculté de droit et de science politique.
Dans mon ancienne école, c’était une petite promotion de 120 personnes où l'on se connaissait tous, avec un vrai esprit de famille que je n'ai pas retrouvé dans mon nouvel environnement. Ça m'a un peu fait paniquer, il fallait que je trouve un moyen de me bouger, de m'investir dans quelque chose et de retrouver cet esprit. Je suis donc rentrée immédiatement à la Corpo Droit. Membre active pendant un an, j’ai pris en charge le pôle conférences l’année suivante. Parallèlement, je fais aussi partie depuis 2015 du Parlement européen des jeunes et du Parlement des étudiants de Rennes.
J'ai commencé à m'intéresser aux missions de représentation étudiante cette année et j’ai choisi de me présenter à la CFVU parce que je suis très attachée à l’initiative étudiante. J'avais vraiment envie d'être dans les conseils qui s'occupent des projets qui naissent sur les campus. Ce sont de supers expériences dont il faut faire la promotion auprès des étudiant·e·s.
Je m’intéresse aussi de près à tout ce qui touche à la formation, à l'innovation pédagogique, à la rénovation du système d'enseignement. J'avais énormément envie d'approcher ces problématiques et de participer aux réflexions.

La suite de l'entretien sur notre page Facebook