Innovation : cibler au plus près le cancer du foie

Des essais cliniques de phase I sont en cours de réalisation pour tester une nouvelle composition thérapeutique destinée au traitement du cancer du foie. Ce travail représente 20 ans de recherches conduites au sein d'unités mixtes rennaises. Il permet une stabilité sans précédent du médicament tout au long de son transit vers les cellules tumorales, qu'il vient attaquer au plus près et plus efficacement.

Dessin de foie et vésicule biliaire - Source : http://www.lachirurgie-digestive.fr
  1. Une thérapie et un procédé de marquage plus performants
  2. Les auteurs
  3. En savoir plus ?

Une thérapie et un procédé de marquage plus performants

188Re-SSS Lipiodol, c’est le nom exact de la nouvelle composition thérapeutique pour le traitement du carcinome hépatocellulaire (cancer du foie) par la Radiothérapie Interne Vectorisée (RIV ou thérapie métabolique). La RIV consiste à injecter chez le patient une composition formée d’un vecteur et d’un isotope radioactif. Dans le cas présent, ledit vecteur, une fois inoculé, facilitera le transit du 188Re vers les cellules tumorales afin de les traiter au plus près et avec une
meilleure efficacité.

Des essais cliniques de phase I sont en cours de réalisation au sein du Centre Eugène Marquis de Rennes. Ces études permettront d’évaluer l’efficacité et la tolérance de ce nouveau traitement.

Cette composition thérapeutique et le procédé de radio marquage associé permettent d’atteindre une stabilité sans précédent du composé une fois injecté chez le patient. Un traitement rendu possible grâce au travail des chercheurs rennais qui collaborent sur ce sujet depuis près de 20 ans. Plusieurs brevets ont été déposés, protégeant cette innovation en Europe ainsi qu’en Russie. Une procédure est également en cours pour le marché chinois.

 

Les auteurs

Au sein du département de Médecine Nucléaire du Centre Eugène Marquis, l’équipe de recherche « Vectorisation Radioisotopique et Associations Thérapeutiques » est rattachée à l’unité 991 « Foie, Métabolismes et Cancer » (INSERM/Université de Rennes 1).

Le Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis est un établissement de santé privé d’intérêt collectif, entièrement dédié à la prise en charge des cancers. Fondation reconnue d’utilité publique, le Centre Eugène Marquis, fondé en 1923, est l’un des 20 Centres de Lutte Contre le Cancer regroupés au sein de la Fédération Française des Centres de Lutte contre le Cancer (CLCC).

L’équipe "Chimie Organique et Supramoléculaire" de l'Institut des Sciences chimiques de Rennes (Université de Rennes 1, INSA Rennes, CNRS et ENSCR) travaille autour de deux axes prioritaires, de la molécule à la fonction et de l’auto-assemblage moléculaire à la fonction. Cette recherche est située aux interfaces avec la santé, la physicochimie et les sciences de l’Univers.

 

En savoir plus ?

Lire le communiqué de presse de la SATT Ouest-Valorisation