Une 2e vie pour le matériel informatique de l'Enssat

C'est auprès des petits Lannionnais que les ordinateurs enssatiens poursuivent leur parcours.

Elèves de l'école élémentaire de Lanvellec devant le matériel informatique donné par l'Enssat

À l'heure de la fracture numérique, « il n'est pas envisageable de mettre du matériel informatique, en état, au recyclage » lance Philippe Quémerais, ingénieur de recherche et responsable du développement durable à l'Enssat (Ecole Nationale Supérieure des Sciences Appliquées et de Technologie). « La politique de notre École est justement d'apporter quand cela est possible - et avec la résonance de l'ancrage territorial - un soutien aux structures qui ne peuvent pas s'offrir tout le matériel nécessaire. Ainsi, le reconditionnement de matériel permet une réelle augmentation de la vie de ces ordinateurs qui sont alors utilisés par des élèves d'écoles voisines. »

Henry L'Her, en charge de donner une seconde vie à ce matériel au sein du service technique de l'Enssat , donne quelques chiffres : « De 2011 à 2015, ce sont pas moins de 58 PC fixes (+ écrans + claviers + souris), 13 oscilloscopes analogiques et même 1 machine à mettre sous plis qui ont été donnés en cession amiable à neuf écoles du Trégor ».

Les derniers ordinateurs reconditionnés par l'Enssat ont été installés par Grégory Smits (maître de conférences à l'IUT de Lannion, équipe de recherche Shaman à l'Enssat) et sont ici utilisés par des élèves de l'école élémentaire de Lanvellec.

Le plus :
-> Pour lutter contre l’obésiciel, les PC ont été équipés avec des logiciels libres.