L'enseignement supérieur rennais accélère sa transformation numérique

Le projet rennais fait partie des cinq lauréats de l’appel à projets national pour le « Développement d'universités numériques expérimentales » (DUNE). Il est porté par les universités rennaises et l’Alliance Rennes Tech*.

L'enseignement supérieur rennais accélère sa transformation numérique
  1. Deux piliers et trois axes
  2. Le numérique au service d'une stratégie de transformation systémique

Une enveloppe de 2,4 M€ (sous réserve de notification) sera attribuée aux établissements du site rennais pour favoriser la transformation des pratiques pédagogiques universitaires afin de renforcer la réussite des étudiants de licence, l'objectif in fine du projet DESIR.

Deux piliers et trois axes

DESIR prend appui sur deux piliers :

  • Un pilier Recherche, via le pôle e-éducation de l’Institut de l’Innovation et de la Société Numérique de Rennes
  • Un pilier opérationnel avec la création d’une Maison de la pédagogie mutualisée

Trois axes de transformation façonneront le nouveau paysage de l’enseignement supérieur rennais :

  • la transformation des pratiques pédagogiques,
  • la transformation de l’engagement étudiant,
  • la transformation du fonctionnement de l’offre de formation au niveau Licence.

Le numérique au service d'une stratégie de transformation systémique

Reposant sur l’expérience acquise par les services de soutien à la pédagogie des établissements rennais, à l’image du Suptice pour l’Université de Rennes 1, cette transformation s’appuie sur des logiques coopératives et systémiques qui encourageront le co-design participatif, l’engagement des acteurs et l’open-science sur la pédagogie numérique dans le supérieur.
Ces actions feront l’objet d’une observation et d’une analyse scientifique dans le cadre du Living Lab mis en place par les laboratoires de recherche. Un modèle économique de la transformation pédagogique sera proposé à l’issue du projet.

En accompagnant ainsi la mutation des missions et postures de l’ensemble de leurs acteurs (gouvernances, enseignants, étudiants, services d’appui et support à la formation, etc.), universités et écoles du site rennais ambitionnent une profonde rénovation de l’organisation des établissements, des cursus et des services offerts aux étudiants.

* L’alliance Rennes Tech est formée de huit grandes écoles publiques de Rennes : AgroCampus Ouest, CentraleSupélec, l'EHESP, l'ENSAI, l'ENS Rennes, l'ENSCR, l'INSA Rennes et Sciences-Po Rennes.