Isabelle Cantat, nouvelle bénéficiaire d'une bourse d'excellence ERC

Professeure à l'université et chercheure à l'Institut de physique de Rennes, Isabelle Cantat a décroché un "ERC Consolidator Grant", bourse d'excellence du Conseil européen de la recherche. Soit près d'1,5 M€ sur 5 ans pour percer l'un des mystères des bulles de savon.

Isabelle Cantat, enseignante-chercheure à l'IPR
  1. Pourquoi les bulles de savon éclatent ?
  2. Des résultats attendus pour l'industrie

Pourquoi les bulles de savon éclatent ?

Ce problème, apparemment simple et gouverné par les lois classiques de la mécanique des fluides et de la physique statistique, est en fait un défi pour le physicien.

Avec son projet Disfilm, Isabelle Cantat tente de relever ce défi en développant une technique innovante pour mesurer les vitesses et la concentration en agents tensio-actifs dans les films de savon, basée sur l'utilisation de tensio-actifs fluorescents.
La difficulté réside dans l'adaptation à des conditions dynamiques d’écoulement de techniques optiques utilisées habituellement en statique. Les mesures seront faites sur des films de savon formés sur des cadres mobiles, permettant de reproduire à l’échelle de quelques films les déformations subies par les bulles au sein d’une mousse. Le chemin dynamique menant à la rupture du film pourra ainsi être identifié et modélisé.

Des résultats attendus pour l'industrie

Les résultats obtenus sur un film isolé seront utilisés pour prévoir la stabilité d'une mousse ; l'approche sera étendues aux émulsions. Les mousses et les émulsions sont largement utilisées dans l'industrie et la plupart des problèmes de stabilité ont été résolus. Néanmoins, certaines formules industrielles doivent actuellement être modifiées afin d'employer des agents tensio-actifs plus respecteux de l'environnement.
Grâce aux résultats attendus du projet Disfilm, cette nécessaire adaptation sera plus efficace et plus rapide.

Depuis 2007 et la mise en place des bourses du Conseil européen de la recherche, 13 bourses ERC ont été obtenues par des chercheur.e.s menant leurs travaux au sein des laboratoires de l'Université de Rennes 1, dont quatre attribuées à des enseignant.e.s-chercheur.e.s de l'université.
L'Université de Rennes 1 participe activement au programme-cadre européen pour la recherche et l'innovation. A ce jour, 37 projets ont été retenus dans le cadre du programme H2020 au sein de nos laboratoires en cotutelle, dont 17 portés par l'université pour un montant de plus de 10 M€.