Un projet européen innovant cible le staphylocoque doré

Chaque année dans l'Union européenne, on estime que 25 000 patients meurent d'une infection bactérienne grave acquise à l'hôpital. La bactérie Staphylococcus aureus (staphylocoque doré) est un pathogène opportuniste responsable d’intoxications alimentaires, d’infections de la peau et d’infections nosocomiales. Ces dernières années, la communauté scientifique s’est intéressée à de petits acides ribonucléiques régulateurs : pour certains d’entre eux, leur rôle dans la virulence de cette bactérie particulièrement dangereuse a été démontré.

Staphylocoques dorés (bactéries pathogènes) observés au microscope électronique
  1. Le projet
  2. Carte d'identité

Le projet

Il existe un sérieux goulot d'étranglement dans le décryptage du rôle biologique des ARNs régulateurs impliqués dans la virulence de ce staphylocoque, du fait de la difficulté à identifier leurs cibles moléculaires. Le projet SarHyb vise à identifier les cibles moléculaires primaires de l’ensemble de ces ARN régulateurs connus. SarhyB combinera l'utilisation de nouveaux systèmes hybrides génétiques bactériens à une validation plus conventionnelle faisant appel à la biologie moléculaire et à la biochimie.

Les découvertes scientifiques majeures attendues dans le cadre de ce projet sont le développement du premier système hybride bactérien dédié à l’étude des ARN régulateurs, et l’établissement d’une liste exhaustive des ARNm et des protéines directement régulés par ces régulateurs. A plus long terme il s’agira de sélectionner quelques ARN régulateurs à cibler pour le développement de nouvelle thérapie contre ce pathogène.

En cas de succès, ce projet ambitieux projet de recherche aura un impact à la fois la recherche fondamentale et translationnelle au niveau de l'Union européenne.

Carte d'identité

Projet européen SarHyb - 7e programme-cadre de recherche et développement

Nom du Responsable scientifique : Brice FELDEN
Laboratoire / UMR : Fonction Structure et Inactivation d’ARN bactériens - U835 Inserm
Durée du projet : Du 01/09/14 au 31/08/16 (2 ans)
Partenaire du projet : Research Executive Agency – Action Marie Curie (bénéficiaire Yoann AUGAGNEUR)