La commission Fulbright en visite à Rennes 1

La commission franco-américaine Fulbright, est accueillie, du 11 au 13 octobre 2015, sur les différents campus universitaires rennais, notamment à l'université de Rennes 1.

La délégation Fulbright et les représentants de Rennes 1

Une délégation composée de représentants de la commission franco-américaine est accueillie, du 11 au 13 octobre 2015, sur les différents campus universitaires rennais, notamment à l'université de Rennes 1.

Réunis, lundi 12 octobre 2015, au service des affaires internationales, les participants ont échangé sur les programmes de mobilité en droit, économie et management en compagnie des doyens et directeurs des composantes respectives. Des témoignages d'étudiants en mobilité ou en partance ont clôturé cette journée.

Organisées par l'Université européenne de Bretagne, l'objectif de ces visites est :

  • Faire connaître à un public de décideurs américains en matière de relations internationales, l’offre de formation et de recherche en France et en Allemagne.
  • Développer un réseau de professionnels américains plus au fait des évolutions du paysage de l’Enseignement supérieur et de la recherche français.
  • Faciliter les échanges entre professionnels des relations internationales sur des thématiques d’intérêt commun.
  • Développer et soutenir des partenariats avec certaines régions (des visites similaires ont eu lieu à Lyon, Grenoble, Paris et Mainz en 2014).

Autres établissements visités : Insa, ENS Rennes, ENSAI, EME, Sciences po Rennes, Télécom Bretagne, Rennes 2

La Commission franco-américaine

La Commission franco-américaine (CFA) contribue à développer les liens d'amitié et de coopération entre la France et les États-Unis par l'intermédiaire d'échanges éducatifs.

Elle gère pour le compte du gouvernement américain et français un nombre significatif de programmes dont le programme de bourses Fulbright. Elle travaille étroitement avec d'autres partenaires privés pour accroître les possibilités de financement de la mobilité. Les bourses qu'elle attribue permettent à des étudiants, à de jeunes professionnels et à des chercheurs français et américains de réaliser leur projet.