Participez aux Journées nationales de l'archéologie 2015

Les 19, 20 et 21 juin 2015, visites, ateliers, démonstrations de réalité virtuelle et conférences mettront en lumière la place Saint-Germain, les Portes Mordelaises, le Couvent des Jacobins, Louise de Quengo... et la contribution des chercheurs des unités IRISA* et CReAAH*. Une offre largement ouverte aux enfants cette année.

Journées nationales de l'archéologie 2015 - Image : Herviaux/Inrap
  1. Un « Village archéologique » aux Champs Libres
  2. Le passé en réalité virtuelle
  3. Bus Cultural Common Connections, l'archéologie du littoral en transit entre l'Angleterre et l'Espagne
  4. Ailleurs dans la métropole rennaise

Un « Village archéologique » aux Champs Libres

Durant trois jours, les acteurs de l'archéologie se mobilisent afin de faire re-découvrir au public la discipline, en installant un « village » de l’archéologie aux Champs Libres à Rennes. Il regroupera le musée de Bretagne, l'Espace des sciences, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), des chercheurs de l’IRISA* et du CReAAH* ainsi que des associations (Men Ha Houarn, Alter Ego) afin d'offrir des activités innovantes, originales et interactives.

Au programme : rencontres, projections, expériences immersives, ateliers et conférences autour de l'actualité archéologique du territoire de la Métropole. En lumière notamment : les découvertes récentes de l’Inrap pour les périodes médiévale et moderne, par exemple sur le chantier du métro place Saint-Germain ou sur celui du Couvent des Jacobins (dont la présentation de la sépulture de Louise de Quengo).

Au Village, les enfants seront tout particulièrement invités à découvrir une exposition, des jeux, et des ateliers (initiation à la céramologie, à la fouille, à l’anthropologie).

Vendredi 19 : journée réservée aux scolaires, 12h-19h

Samedi 20 et dimanche 21 juin : accès libre et gratuit à tous les publics

Le passé en réalité virtuelle

Le « village » de l’archéologie fera notamment découvrir comment les dernières technologies 3D permettent de redécouvrir le passé. L’atelier "Réalité virtuelle et 3D en archéologie" présentera les nouvelles technologies numériques de réalité virtuelle, impression 3D ou imagerie médicale qui fournissent aux archéologues des méthodes de travail innovantes.

À travers une démonstration par casques Oculus Rift et d’écrans stéréoscopiques, cet atelier exposera les derniers résultats d'une étroite collaboration au sein du projet CNPAO (Conservatoire numérique du patrimoine archéologique de l'Ouest) entre le laboratoire d'informatique IRISA, le laboratoire d'archéosciences CReAAH, l'Inrap et Image ET.

Au laboratoire de Merlin, l’atelier "Explorer le passé en 3D" fera découvrir aux curieux le scanner laser et la photogrammétrie, qui permettent d’obtenir des représentations en 3D des sites et du mobilier archéologique. Une proposition de l’association Men Ha Houarn et du CNPAO.

Bus Cultural Common Connections, l'archéologie du littoral en transit entre l'Angleterre et l'Espagne

Le bus découverte du projet européen Common Cultural Connections (CCC) stationnera devant les Champs Libres, dernière étape de sa tournée française. Visant à améliorer la connaissance et la compréhension de l’héritage culturel commun au Royaume-Uni, à la France et à l’Espagne, cette installation mobile comprend une exposition ainsi que des animations pédagogiques (projet soutenu par le programme européen Creative Europe).

Ailleurs dans la métropole rennaise

Vendredi et samedi, des visites commentées menées par des guides conférenciers de Destination Rennes/Office du Tourisme et un archéologue de l’Inrap se dérouleront à travers la ville pour en faire découvrir ses vestiges gallo-romains et médiévaux.

Samedi, une conférence « La forge et le forgeron » à Orgères (35) reviendra sur une fouille effectuée par l’Inrap en 2012, qui a permis de mettre au jour les vestiges d’une installation gallo-romaine dédiée aux activités métallurgiques.

À Bourgbarré le même jour, le chantier de fouille préventive mené par l’Inrap sur le site de la ZAC de Bourgbarré Nord (11 hectares) ouvre ses portes aux visiteurs curieux de découvrir ses vestiges des époques gauloises et gallo-romaines.

*IRISA : Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires

CReAAH : Centre de recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire

Ces deux unités mixtes de recherche comptent l'université de Rennes 1 parmi leurs tutelles.