Le DUT Journalisme de Lannion, un diplôme reconnu

Créé en septembre 1996, le DUT journalisme délivré par l’IUT de Lannion est reconnu depuis 2004 par la Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes (CPNEJ). Renouvelée pour deux ans en décembre 2014, cette reconnaissance par la profession constitue un atout.

Etudiants webjournalisme 2014 ©lannionplus.fr IUT de Lannion, département Infocom
  1. La reconnaissance par la CPNEJ
  2. La formation en journalisme de l'IUT de Lannion

Il existe en France des dizaines de formations en journalisme – publiques et surtout privées – mais seules 14 sont reconnues par la Comission paritaire nationale de l'emploi des journalistes (CPNEJ).
Dans un secteur professionnel qui continue de séduire les étudiants, malgré un marché de l’emploi souvent décrit comme précaire ou saturé, le DUT journalisme de Lannion enregistre ainsi chaque année plus d’un millier de candidatures pour 28 élèves acceptés.
Pour Sandy Montañola, responsable pédagogique de la formation : « conserver cette reconnaissance est important pour nos étudiants comme pour les enseignants. Gage de moyens et de diversité, elle permet d’offrir un diplôme de qualité aux élèves, néo-bacheliers à plus de 50 % ».
Récemment nommée à la tête du DUT, l’enseignante-chercheuse a à cœur de garantir la pluralité des intervenants : « Nous avons choisi de réduire les durées de vacations pour faire intervenir davantage de professionnels, dont une majorité de journalistes, avec des profils variés ».
La diversité de ces interventions est d’ailleurs l’un des atouts mis en avant par les diplômés. Sollicités l’été dernier par l’équipe pédagogique, plus de 220 d’entre eux ont témoigné de la formation reçue à Lannion, affirmant l’ancrage territorial et la perspective critique acquise sur leur métier.

Le DUT continue à creuser le même sillon, tout en cherchant à innover : « Cette année l’ensemble de la promotion travaille à un webdocumentaire sur le territoire local pour décrypter le fonctionnement de l’agglomération. Nous menons ce projet en partenariat avec le département Réseaux et télécommunication de l’IUT, dont les étudiants sont chargés de la conception des outils de datavisualisation. Ce projet sera aussi formateur pour apprendre à dialoguer entre journalistes et développeurs ».
À suivre...

La reconnaissance par la CPNEJ

Réévaluée tous les 4 ans, la reconnaissance de la CPNEJ constitue un engagement de la profession sur ce qu’elle considère comme une formation adaptée à ses besoins et qui permet d’exercer ce métier dans tous les types de médias.
Comme l’indiquait Jacqueline Papet, vice-présidente de la CPNEJ, dans un billet publié en 2008 : si « sur le plan strictement pratique, l’avantage de cette reconnaissance est mince [...], elle constitue un brevet de "professionnalisme", facilite l’accès à des stages pour les étudiants, est exigée pour trouver un emploi dans certaines entreprises de presse (l’audiovisuel par exemple) et constitue un atout pour les écoles qui souhaitent bénéficier de la taxe d’apprentissage ».

La formation en journalisme de l'IUT de Lannion

Le département Information-Communication de l’IUT de Lannion forme, en deux ans, des journalistes polyvalents qui travailleront ensuite principalement dans des médias en région.
La presse écrite constitue le cœur de la formation mais la 2nde année ouvre vers d’autres spécialisations (radio, télé ou journalisme en ligne) via la réalisation d'un projet éditorial en équipe.
Les diplômés ont ensuite la possibilité de poursuivre leurs études en licence professionnelle Journalisme, accessible en formation initiale, continue et en contrat de professionnalisation. Un choix que font les 2/3 des étudiants du DUT.

A noter : le département InfoCom propose en parallèle un DUT option Communication des organisations.