M.-F. Roy promeut au niveau mondial la place des femmes en mathématiques

1ère présidente du « Comité pour les femmes en mathématiques », une femme au service d’autres femmes. Entrevue

Marie-Françoise Roy se situe au milieu du 1er rang - Crédits ICWM 2014 Séoul

« Faire bouger les lignes en mathématique» : c’est ce que souhaite Marie-Françoise Roy, présidente du tout nouveau « Comité pour les femmes en mathématiques ».

Choisie en mars 2015 par ses pairs de l’Union mathématique internationale, cette professeure émérite depuis 3 ans apprécie cette reconnaissance au niveau mondial. Elle la remet très vite en perspective en évoquant ses actions en faveur du développement scientifique en Europe et en Afrique. « Mes activités dans ces deux continents ont porté leurs fruits. En devenant présidente de ce comité, ma démarche en faveur des femmes mathématiciennes peut maintenant s’appliquer à l’ensemble de la communauté internationale ».

Un des objectifs est ainsi annoncé : « Se battre contre les stéréotypes ». « Le savez-vous ? Les mathématiciennes sont plus nombreuses au Portugal ou en Iran que dans certains pays européens » expose la Rennaise. Viendront aussi un recensement dans le monde, des enquêtes dans les pays où elles sont en plus grand nombre et des échanges autour des bonnes pratiques. « Nous souhaitons ainsi rassembler le maximum d’informations sur les femmes et le monde des maths. Et pouvoir créer du lien entre les mathématiciennes » conclut la présidente.

6 missions principales attendent donc ce comité composé de 11 personnes dont 3 hommes. Pas d’exclusion dans ce groupe : « Nous voulions aussi des hommes » souligne M.-F. Roy. Venant des 4 coins du monde, les membres se sont donnés leur 1er rendez-vous en Italie en septembre 2015.

« Comme nous partons d’une page blanche, nous espérons que cela fera une différence ». Soyons sûr que cette chercheuse renommée en géométrie algébrique réelle saura mettre en oeuvre sa rigueur et son imagination au bénéfice de toutes ses collègues !

En savoir plus sur le parcours de Marie-Françoise Roy