Remise des prix du concours de croissance cristalline 2015

Les prix du concours de croissance cristalline 2015, qui consistait à faire croître le plus beau monocristal possible à partir d’un sel de cuivre, ont été remis aux élèves de collèges et lycées de l’Académie de Rennes ce 8 avril au Diapason (Campus de Beaulieu).

Les élèves gagnants du 1er prix lycée de croissance cristalline -UR1/DirCom/MW
  1. Pour obtenir un beau cristal
  2. Comment noter un cristal ?
  3. Les lauréats

Pour obtenir un beau cristal

Il faut d’abord faire croître un cristal d’amorce.
Pour cela, dissoudre assez de sel de cuivre fourni par l’organisation du concours pour saturer de l’eau chaude. Laisser refroidir.
Après une journée, constater la formation de petits cristaux. Choisir le plus beau, et passer à la préparation du monocristal.
Sursaturer de l’eau en sel de cuivre, comme pour le cristal d’amorce.
Suspendre celui-ci avec du fil de pèche dans la solution sursaturée préparée.
Recouvrir le récipient afin de permettre l’évaporation de l’eau. Vous pouvez maintenant observer la croissance de votre cristal…

Des élèves lauréats du collège François Broussais à Dinan ont mis sur le site de leur établissement une vidéo qui illustre ces étapes.

Comment noter un cristal ?

L’objectif du concours était de faire croître le monocristal le plus gros et le plus beau, dans un délai de 5 semaines. Le jury, composé de Nathalie Audebrand (Prof. UR1, ISCR), Thierry Bataille (Chargé de recherche CNRS, ENSCR, ISCR), Mathieu Pasturel (Chargé de recherche au CNRS, UR1, ISCR), Marie-Annick Maréchal (Prof. UR1) et Smaïl Triki (Prof. UBO) s’est réuni début mars à l’Université de Rennes 1. La notation s’est faite selon le rendement du cristal (rapport entre la quantité de poudre utilisée et la masse du cristal obtenu) et sa qualité (pureté, faces lisses, arêtes parfaites, clarté, absence d’inclusions). Pour arriver à la première place, les élèves ont dû modérer la vitesse de croissance de leur cristal et veiller à la stabilité des conditions environnementales de leur expérience.

Les lauréats

Le concours a mobilisé plus de 640 élèves et 37 enseignants venant de 34 établissements de l’académie de Rennes. Les prix ont été remis par Gilles Youenou, assistant de communication à l’IFREMER Bretagne Centre.

1er prix collège : collège Paul Langevin au Guilvinec
Classe de 3ème B
Groupe de 4 élèves : Klervi Le Pape ; Daniela Estape-Cerveto ; Perrine Rozenn, Alyssia Pochic
Enseignant : Bruno Robin

2ème prix collège : collège Roz Avel à Guerlesquin
Classe de 5ème
Enseignant : Emmanuel Lemaître

3ème prix collège : collège François Broussais à Dinan
Classe de 3ème B
Enseignante : Annaïck Morlet

1er prix lycée : lycée Charles de Foucauld à Brest
Classe de Terminale STL
Groupe de 3 élèves : Maelle Zannequin ; Erell Cadoret ; Orika Le Roux
Enseignante : Sophie Le Roy

2ème prix lycée : lycée de l’Iroise à Brest
Classe de seconde
Enseignant : Jean-Luc Auffret

3ème prix lycée : lycée Dupuy de Lôme à Lorient
Classe de seconde 8
Enseignant : Tanguy Richomme

Lancé conjointement par l'Union départementale des Professeurs de Physique et Chimie (UdPPC) Section Académique Bretonne et AICr2014-Rennes dans le cadre de l’Année de la Cristallographie (2014), ce concours a proposé aux élèves de collèges et lycées, aidés de leurs professeurs, de préparer les meilleurs cristaux de sulfate de cuivre. Lancé en 2011 au niveau national, c’est la première fois qu’il est organisé dans l’Académie de Rennes, où il clôture les événements de l’année internationale 2014. Après une visite du musée de géologie de l’Université de Rennes 1 et une conférence sur la cristallographie et ses usages donnée par Laurent Guérin (Maitre de conférences à l’Université de Rennes 1, Institut de Physique de Rennes), la remise des prix a eu lieu au Diapason, sur le campus de Beaulieu de l’université.

Avec la participation de : IFREMER Brest, Océanopolis, Espace des sciences de Rennes, Cité de la Voile Eric Tabarly, planétarium de Bretagne, Musée Sous-Marin du Pays de Lorient, Centre de Découverte du Son.