Palmes académiques : 21 personnels distingués

Les personnels administratifs et techniques, enseignants et enseignants-chercheurs ont été récompensés pour services rendus à l'enseignement.

Les palmes académiques remises au personnel de l'Université de Rennes 1
  1. Notre communauté universitaire honorée
  2. De 1808 à aujourd'hui

Notre communauté universitaire honorée

Ces personnels de l'Université de Rennes 1 ont été décorés, jeudi 9 mars 2017, des insignes des palmes académiques, en présence de Thierry Terret, recteur de l'académie de Rennes, chancelier des universités de Bretagne.

La promotion du 14 juillet 2016 récompense 11 chevaliers, 9 officiers et 1 commandeur.

Lors de la cérémonie, David Alis, président de l'Université de Rennes 1, a présenté la carrière de chacun des récipiendaires et leur a remis le diplôme des palmes académiques. Le recteur leur a ensuite attribué l'insigne correspondant à leur grade.

Les onze chevaliers sont :

Brigitte Bardot (Faculté de pharmacie), Johanne Bezy-Wendling (ESIR), Christophe Danet (SOIE), Catherine Delen (ENSSAT), Claire Dormeau (SCD), Thierry Guillaudeux (UFR SVE), Marina Joncour-Le Hen (Faculté des sciences économiques), Madeleine Le Cuziat (IUT de Lannion), Murielle Rabiller-Baudry (IUT de Rennes), Anne-Marie Vetier (Service intérieur de Beaulieu) et Jean-Laurent Viviani (IGR-IAE).

Elisabeth Boichot-Lorant (Faculté de pharmacie), Maryse Demay (Faculté de pharmacie), Cécile Lecomte (UFR SVE/SOIE), Jean-Paul Legrand (SCD), Martine Leray (UFR SVE), Gilles Lesventes (ISTIC), Jean-Marie Lion (UFR mathématiques), Philippe Pierre (Faculté de droit et de science politique) et Claudine Texier (DFVU) sont élevés au grade d'officier.

Enfin, François Guillé (Faculté de médecine) devient commandeur.

De 1808 à aujourd'hui

Créées en 1808 par Napoléon 1er, les palmes académiques étaient destinées à l’origine aux fonctionnaires de l’université «les plus recommandables pour leurs talents et leurs services». Ce titre honorifique devait «distinguer les fonctions éminentes et récompenser les services rendus à l’enseignement».

Sous le Second empire, elles comprennent trois grades : Commandeur, Officier et Chevalier.

Aujourd’hui, cette décoration du Ministère de l’Education nationale honore les membres de la communauté universitaire, enseignants-chercheurs et personnels administratifs.