Louise-Anne Cariou, médaille de cristal CNRS 2017

Ingénieure prévention et sécurité à l'Institut des sciences chimiques de Rennes, la mission de Louise-Anne Cariou est de tout mettre en œuvre pour assurer les bonnes conditions de travail du personnel. Elle est parvenue à transformer la perception de la prévention et de la sécurité, à l'échelle de cette unité de recherche publique en chimie, la plus importante de France : elle compte pas moins de 500 enseignants-chercheurs, chercheurs et personnels d'appui. Louise-Anne Cariou se voit ainsi remettre officiellement la médaille de cristal du CNRS ce 9 octobre 2017.

Louise-Anne Cariou - Photo CNRS

En seulement six années d’exercice, Louise-Anne Cariou a totalement transformé la vision de la prévention et de la sécurité au sein de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR).

Dans cette grande unité de chimie, la plus importante de la recherche publique dans le secteur en France et qui comprend plus de 500 personnes réparties sur six sites, elle a mené une action exceptionnelle et multiforme pour améliorer les conditions de travail, et plus particulièrement la qualité de l’air dans les locaux. Cela constitue un enjeu d’autant plus important au regard des 350 hottes et sorbonnes de laboratoire que compte l’ISCR, et des 25 000 litres de solvants utilisés chaque année.

Au-delà de tous les indicateurs quantitatifs et qualitatifs, ce sont son approche du management de projet et sa conduite du changement qui ont permis de fortement faire évoluer les pratiques et les comportements dans l'unité, avec l'adhésion de nombreux agents dans différents groupes de travail et le soutien financier des tutelles.

Louise-Anne Cariou a intégré le CNRS en 2011, après plus de deux ans à la SNCF et dans la société Equert pour le compte d’Airbus, en tant qu’ingénieure qualité sécurité environnement. Son profil atypique est devenu essentiel pour l’ISCR.

Louise-Anne Cariou