Université libanaise : un partenaire depuis plus de 20 ans

Des chercheurs et enseignants-chercheurs de Rennes 1 se sont rendus à Beyrouth du 14 au 21 mars 2015.

Université libanaise  : un partenaire depuis plus de 20 ans
  1. Un partenariat depuis plus de 20 ans avec l'Université libanaise
  2. La délégation reçue par le professeur Sayyed Adnan Hussein, président-recteur de l’UL
  3. La faculté de droit, acteur majeur du consortium francophone de droit à Beyrouth
  4. Deux temps forts lors de cette visite
  5. Autres rencontres

Un partenariat depuis plus de 20 ans avec l'Université libanaise

Une délégation de l'Université de Rennes 1 a été reçue par l’Université libanaise (UL) publique, laïque et gratuite, pendant une semaine. Les objectifs de cette rencontre : renouvellement du soutien de notre université à l’UL et développement du partenariat qui lie, déjà, les deux universités depuis plus d’une vingtaine d’années. Ce partenariat porte sur de nombreux domaines et disciplines, et a des liens plus particuliers avec la faculté de droit et sa filière francophone.

La délégation de l'Université de Rennes 1

La délégation reçue par le professeur Sayyed Adnan Hussein, président-recteur de l’UL

Présidée par Pierre Van De Weghe, vice-président en charge des relations internationales, la délégation était composée de Frédéric Lambert, doyen de la faculté de droit et de science politique, d'Afif Daher, chargé des relations avec le Liban et le Moyen Orient et d'Isabelle Bosse-Platière, professeure en mission d’enseignement à Beyrouth.

Reçus par le professeur Sayyed Adnan Hussein, président-recteur de l’UL, les personnalités de Rennes 1 ont été accueillis par Camille Habib, doyen de la faculté de droit libanaise, par Dina Maoula, présidente du Centre académique et de recherche et par Georges Naffah, directeur de la filière francophone de droit. Le président Hussein, au cours des échanges, a insisté "sur la nécessité de poursuivre et de renforcer ce partenariat aux plans de l’enseignement et de la recherche eu égard au bilan très positif de ce partenariat en terme de diplômés libano-rennais, d’actions scientifiques communes et d’accueil d’enseignants et d’étudiants".

La faculté de droit, acteur majeur du consortium francophone de droit à Beyrouth

Comme chaque année depuis 1996, la faculté de droit participe activement au consortium de soutien à la filière francophone de droit au sein de la faculté de droit et des sciences politiques et administratives de l'Université Libanaise.
Outre l'Université de Rennes 1, celui-ci regroupe les universités Panthéon-Assas (Paris II), Pierre-Mendès-France (Grenoble), Montpellier, Aix-Marseille, Lille 2, Université Libre de Bruxelles.
Lors de la réunion du consortium, présidé par le doyen Camille Habib et par Madame Dina Maoula, la faculté de droit de Rennes 1 était représentée par Philippe Pierre, responsable des affaires internationales à la faculté, Edouard Verny, représentant IODE pour l'aspect recherche et Afif Daher.

Les travaux du consortium réuni du 19 au 21 mars ont porté sur le bilan pédagogique de l'année 2013-2014 et de l'année en cours. Il en résulte que la filière est devenue un pôle d'excellence en termes de résultats, de la qualité d'enseignement et des activités de recherche à l'échelle de l'enseignement supérieur au Liban (taux de réussite : 100 % en M1, 93 % en L3, 55 % en L2 et 49 % en L1).
La faculté de droit de Rennes y a apporté sa contribution concrète et régulière à travers la dispense d'enseignements à la filière, l'organisation de colloques et de workshop communs, l'aide documentaire, ainsi que par l'accueil d'enseignants et d'étudiants à Rennes (3 étudiants en M2 et 10 doctorants pour l'année en cours).

La faculté de droit, acteur majeur du consortium francophone de droit à Beyrouth

Deux temps forts lors de cette visite

Le premier temps a été consacré à l’examen des projets futurs entre les deux universités et la participation d’autres universités françaises. Sont notamment en discussion : la création d’un Master « Droit, Santé, Ethique » et un Master numérique. Une rencontre prometteuse a également eu lieu avec le doyen de l'Ecole doctorale, le professeur Tony Atallah, en vue d'organiser la collaboration pour l'accueil des doctorants et la mise en place d'une HDR libanaise.
Quant au colloque commun sur « L’état de droit » coorganisé avec l’Institut du Droit Public et de la Science Politique de Rennes 1, il se tiendra au mois de juin 2015 à Beyrouth.

Le second temps a été celui de la réception conviviale à laquelle tenaient les étudiants de la filière de droit. Ils ont souhaité en signe de reconnaissance que la délégation coupe un gâteau confectionné aux logos de Rennes 1 et de l’UL. A cette occasion, le Doyen de la faculté de droit libanaise a remis aux membres de la délégation une plaque symbolisant la solidité du partenariat et l’apport, très apprécié, de l’Université de Rennes 1 à l’enseignement supérieur au Liban.

Autres rencontres

La délégation s’est également entretenue avec le directeur du Bureau du Moyen-Orient de l’Agence Universitaire francophone (AUF), Hervé Sabourin. Elle a insisté sur l’indispensable implication de l’AUF dans le soutien de l’UL, en particulier de la filière francophone de droit, devenu un pôle d’excellence de l’enseignement supérieur public, laïc et gratuit.

Une rencontre très fructueuse a également eu lieu avec le Service Culturel de l’Ambassade de France. Etaient présents : Henri Le Breton, Conseiller et Bernadette Chehu, Attachée de coopération (une ancienne étudiante rennaise !).