Un semestre au Québec

Emilie est inscrite en M1 économie et gestion des entreprises. Elle revient du Canada où elle a passé le 1er semestre à l’Université du Québec à Rimouski via le programme BCI (Bureau de coopération interuniversitaire).

souvenirs d'un semestre d'étude à l’Université du Québec à Rimouski © Emilie Colas
  1. Beaucoup plus de travail personnel
  2. Une nouvelle gastronomie et la fameuse « poutine »
  3. Mes conseils pour partir au Québec

« Je suis très curieuse et j’adore voyager (Europe, Japon et Canada maintenant). J’aime découvrir d’autres cultures et j’apprécie particulièrement le Canada pour les gens qui sont très agréables. Ce séjour s'inscrit avant tout dans le cadre de mon projet professionnel : je souhaite travailler à l’international.

Beaucoup plus de travail personnel

En contrepartie d’un emploi du temps que je qualifierai de léger (15h de cours hebdomadaires ici contre 25 à 30h en France), il y a beaucoup plus de travail personnel.

En cours, les professeurs nous livrent beaucoup plus leur vécu et leur expérience par rapport au chapitre du jour. Ce qui implique la lecture d’ouvrages de référence (à acheter) et d’articles que les enseignants nous fournissent. Dans tous les cours, il y a beaucoup de travail en groupe, les cours magistraux en amphi sont eux quasiment inexistants.

Une nouvelle gastronomie et la fameuse « poutine »

Comme toute expérience, il y a des plus et des moins. J’ai rencontré de superbes personnes. J’ai aussi découvert une nouvelle gastronomie et la fameuse « poutine » ! J’ai appris des expressions différentes des nôtres. Autre point positif : les paysages. Sous la neige, c’est magnifique… Même si ça peut vite devenir un point négatif, comme l’absence de transports en commun tel qu’on les connaît (un service de minibus peu adéquat et des taxis). Mais l’avantage, c’est que les logements de l’UQAR sont situés à 150m de l’université. Le centre-ville n’est qu’à 15 mn à pied et donc facile d’accès.

Et puis, j’ai pu profiter de la semaine de repos pour visiter New York et Montréal !

Mes conseils pour partir au Québec

Renseignez-vous bien pour les démarches qui sont assez importantes. Sachez qu’en partant moins de 6 mois vous n’avez besoin ni de Visa, ni de permis d’études et ni du CAQ (Certificat d’Acceptation du Québec) -tous ses papiers sont payants. Ensuite prévoyez des vêtements très chauds ! Comprises entre 0 et -15°C, les températures étaient douces (!) durant mon séjour.

Il y a une équipe de hockey à Rimouski et j’ai pu assister à plusieurs rencontres. Si vous partez au Canada, profitez-en pour aller voir un match du sport national !