Découverte : des dauphins peuvent détecter un champ magnétique

Des dauphins captifs s'approchent plus vite d'un baril contenant un aimant puissant que d'un autre baril, identique mais non magnétisé : c'est ce que viennent de démontrer des chercheurs du laboratoire d'Éthologie animale et humaine (CNRS/Université de Rennes 1).

Photo : Planète Sauvage
  1. Une nouvelle compétence sensorielle
  2. Référence

Une nouvelle compétence sensorielle

L’existence d’une perception magnétique permet d’expliquer un certain nombre de phénomènes de migration et de navigation chez une variété d’espèces animales, comme les oiseaux mais aussi un certain nombre d’espèces de mammifères. Le mystère restait jusqu’ici entier pour les mammifères marins.

Les travaux réalisés sur des dauphins captifs par l’équipe du laboratoire d’Ethologie animale et humaine, en collaboration avec le parc animalier de Planète Sauvage près de Nantes, et publiés dans la revue Naturwissenschaften, démontrent pour la première fois une sensibilité à un champ magnétique fort de ces animaux qui sont capables de discriminer deux objets sur la seule base de leurs propriétés magnétiques.

Bien que les processus en jeu soient encore inconnus, cette découverte ouvre un nouveau champ d’investigation et une nouvelle fenêtre sur le monde sensoriel des dauphins.

Lire la suite sur le site de l'Institut des sciences biologiques du CNRS

Référence

Behavioural evidence of magnetoreception in dolphins: detection of experimental magnetic fields.
Kremers D, Lopez Marulanda J, Hausberger M, Lemasson, A. (2014).
Naturwissenschaften. DOI 10.1007/s00114-014-1231-x