Todd B. Marder, Naoki Ohashi et Chris Scarre distingués Docteur Honoris Causa de l'Université de Rennes 1

Les professeurs Todd B. Marder, Naoki Ohashi et Chris Scarre ont reçu l'insigne de Docteur Honoris Causa de l'Université de Rennes 1. Cette distinction vient récompenser leur forte implication et leur lien étroit de collaboration avec l'université. A l'occasion de cette cérémonie, les docteur.e.s - promotion 2017 - étaient aussi à l'honneur, tout comme les lauréats des prix de thèse de la Fondation Rennes 1 qui récompensent l'innovation des docteur.e.s.

Todd B. Marder, Naoki Ohashi et Chris Scarre
  1. Todd B. Marder, Chimie inorganique sans frontière - Allemagne
  2. Naoki Ohashi, Matériaux inorganiques fonctionnels - Japon
  3. Chris Scarre, Archéologie, préhistoire - Royaume-Uni
  4. Docteur.e.s Promotion 2017

Todd B. Marder, Chimie inorganique sans frontière - Allemagne

Todd B. Marder est un spécialiste reconnu en chimie de synthèse, catalyse homogène et chimie des matériaux. Professeur à l’Université de Wurtzbourg, il développe depuis plus de 35 ans une activité scientifique remarquable de notoriété internationale dans différents domaines allant de la chimie organométallique à l’hétérochimie. Ses nombreux travaux ont fait l’objet de près de 20000 citations. Il embrasse des thèmes variés allant de la réactivité aux propriétés en optiques linéaire et non linéaire pour des applications en luminescence. Leader incontestable dans le domaine de la chimie du bore avec notamment la découverte de plusieurs composés aujourd’hui produits industriellement, il est récipiendaire de nombreux prix et distinctions. Cosmopolite, Todd B. Marder a effectué sa carrière aux États-Unis, au Canada, en Angleterre et en Allemagne et a été professeur invité dans de nombreux pays. C’est un amoureux de la France et de la culture française. Depuis 25 ans, il a tissé des liens forts avec les chimistes rennais qui ont conduit à des publications conjointes. Il a aussi fortement contribué à l’établissement de relations durables entre l’Université de Rennes 1 et l’Université de Durham en Grande-Bretagne, conduisant sous son impulsion, à la création par le CNRS d’un laboratoire international associé.

Il est parrainé par Véronique Guerchais et Jean-François Halet, tous deux directeurs de recherche au CNRS et membres de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR).

Naoki Ohashi, Matériaux inorganiques fonctionnels - Japon

Naoki Ohashi, directeur du Centre de Recherche sur les matériaux fonctionnels au National Institute for Materials Science (NIMS) à Tsukuba, professeur au Tokyo Institute of Technology, est spécialiste des propriétés de surface et interface de matériaux et nanomatériaux inorganiques fonctionnels, en particulier oxydes. Il s’intéresse notamment aux phénomènes de compensation de charges dans ces matériaux, associant des études théoriques à l’expérience afin d’expliquer les relations structure – propriétés dans des oxydes semi-conducteurs à grand gap. Egalement directeur du Centre d’Excellence NIMS/Saint-Gobain, le professeur Ohashi a joué un rôle primordial dans la mise en place des liens forts qui unissent l’Université de Rennes 1 et le NIMS. 50 publications communes, plusieurs accords d’échange, une série de workshops bilatéraux, et la coopération dans le cadre de l’UMI LINK CNRS – Saint-Gobain localisée au NIMS dont l’ISCR est site miroir, sont autant d’illustrations de ce partenariat étroit.

Il est parrainé par Maryline Guilloux-Viry, professeur à l’Université de Rennes 1, Stéphane Cordier, directeur de recherche au CNRS, tous deux membres de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (ISCR) et Fabien Grasset, directeur de recherche au CNRS à l’UMI LINK CNRS - Saint-Gobain au NIMS

Chris Scarre, Archéologie, préhistoire - Royaume-Uni

Chris Scarre est professeur à l’Université de Durham au Royaume Uni. Il a été le directeur du département d’Archéologie de 2010 à 2013, après avoir notamment servi comme directeur adjoint du McDonald Institute for Archaeological Research, à Cambridge. Directeur éditorial de la revue Antiquity de 2013 à 2017, auteur et directeur de nombreux ouvrages dont un travail collectif sur la Préhistoire dans le monde, ses recherches portent plutôt sur la Préhistoire récente de l’Europe occidentale, avec un intérêt particulier pour l’étude des mégalithes. De la notion d’éthique en archéologie jusqu’à l’acoustique des grottes ornées préhistoriques, ses sujets d’étude sont en réalité bien plus larges. Ses travaux de terrain ont porté sur l’ouest de la France, les îles anglo-normandes, le Portugal, et aussi en Inde. Récipiendaire du Felix Neubergh Prize de l’Université de Göteborg en 2006, il a récemment reçu un Distinguished Service Award du Shanghai Archaeological Forum pour sa direction d’Antiquity.

Il est parrainé par Marie-Yvane Daire, directrice du Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (CReAAH), Luc Laporte, directeur de recherche CNRS et membre du CReAAH et Jean-Pierre Brun, professeur émérite de Géosciences Rennes.

Docteur.e.s Promotion 2017

Lors de cette cérémonie, les 278 docteur.e.s Promotion 2017 de l'Université de Rennes 1 étaient mis à l'honneur.
 

A cette occasion, les prix de la Fondation Rennes 1 Progresser, Innover et Entreprendre qui récompensent l'innovation ont été remis.