Mon campus apprenant, la data pour s’orienter

Une base de données prédictive pour préparer son insertion professionnelle dès l’entrée à l’université ? C’est l’ambition du projet "Mon campus apprenant", récompensé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Mon campus apprenant
  1. Du L1 au post-M2
  2. Savoir pour réussir

Les notes obtenues par un étudiant en L1 disent-elles déjà sa probabilité d’accéder au master de son choix ? Certaines options ou spécialités garantissent-elles une entrée plus rapide dans la vie active ? "Mon campus apprenant" fait le pari que les algorithmes et le calcul statistique peuvent aider les étudiants à prendre en main leur parcours de formation.

Le ministère y croit aussi. L’initiative portée par une équipe pluridisciplinaire d’enseignants-chercheurs de l’Université de Rennes 1 a obtenu l'été 2017 une bourse de 70 000 €. Elle vérifiera l’hypothèse à l’échelle de l’UFR Sciences de la vie et de l’environnement. 

Du L1 au post-M2

Biostatisticien à l’Institut de génétique et de développement de Rennes (IGDR), Yann Le Cunff est le chef d’orchestre du projet, soutenu par l’Irset, l’Irisa et les services de l’Université (Suptice, Soie, DSI…). L’idée force ? Construire une base de données croisant les notes des étudiant•e•s de L1 jusqu’au master 2, le choix des cours suivis, leur ressenti sur leur insertion professionnelle possible et le type de contrat de travail décroché à l’issue de leurs études. Ceci de manière anonyme sur les deux dernières années a minima d’un cursus suivi par 2 300 élèves.

L’enseignant-chercheur l’assure : « Ces données statistiques existent. Mais elles sont disséminées dans différents services. Et personne n’en fait rien. Une fois rassemblées, leur analyse permettra de mettre en lumière des corrélations, voire des facteurs de réussite à une échelle plus fine que les traditionnelles enquêtes sur le devenir des étudiants ». 

« Notre propos est de donner aux étudiants une vision éclairée de ce qu’ils peuvent faire et de ce qu’ils doivent faire pour y arriver. L’orientation peut se baser sur une approche scientifique grâce à la data ».  Yann Le Cunff, IGDR

Yann Le Cunff

Savoir pour réussir

In fine, "Mon campus apprenant" souhaite aider les étudiant•e•s à mieux se positionner dans leur parcours de formation. « Si on vous prouve qu’il faut redoubler d’efforts dès la première année pour décrocher un master, comment réagissez-vous ? Vous vous mettez au travail ».

Pour bien faire, ses conclusions devront être communiquées aux étudiants dès leur entrée à l’université. « Les enseignants référents seront formés pour restituer les résultats en face à face. Ces données pourraient aussi être un matériau d’enseignement utile en travaux pratiques. On est plus attentif quand le sujet nous concerne directement ».

Existe-t-il des parcours pédagogiques plus professionnalisants que d’autres ? Yann Le Cunff anticipe : « On peut même imaginer que ces données aident à construire la maquette de formation des cursus ».

Un ingénieur sera prochainement recruté pour collecter puis construire la base de données. Rendez-vous dans deux ans pour les premiers enseignements de "Mon campus apprenant".