Concevoir une plateforme électrochimique polyvalente pour sonder les protéines membranaires issues de bactéries électroactives

C’est l’ambition du Docteur Estelle Lebègue et du Maître de Conférences Frédéric Barrière de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes, à travers le projet de recherche européen MELBA.

Projet MELBA
  1. Le Projet
  2. L’Objectif
  3. Différentes étapes seront réalisées
  4. Dimension internationale
  5. Carte d'identité

Le Projet

Issu du programme H2020, le projet MELBA vise à comprendre un aspect scientifique fondamental de l’activité de protéines spécifiques extraites de bactéries afin, entre autres, d’améliorer la recherche appliquée dans le domaine des biotechnologies.

Plus précisément, l’idée est de concevoir une plateforme électrochimique capable de détecter les propriétés de diverses protéines membranaires extraites de bactéries électroactives.

L’Objectif

Le but du projet MELBA est d’apporter des connaissances essentielles sur le transfert des électrons simultané au transport des protons qui interviennent dans les bactéries électroactives. Les résultats obtenus permettront d’une part, d’optimiser les technologies bio-électrochimiques de type piles microbiennes basées sur des bactéries électroactives et pourront également s’étendre à la caractérisation des propriétés d’autres protéines d’intérêt.

Shéma conceptuel du projet MELBA

Différentes étapes seront réalisées

  • Dans un premier temps, des électrodes de carbone seront modifiées avec des molécules sondes, selon des méthodes de fonctionnalisation de surface, bien maîtrisées dans l’équipe Matière Condensée et Systèmes Electroactifs (MaCSE) de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes.
  • Puis une membrane artificielle idéale pour intégrer les protéines membranaires extraites sera conçue à partir de lipides.

Dimension internationale

Pour atteindre ces objectifs le Docteur Estelle Lebègue effectuera un détachement de six mois dans le laboratoire de l’Université Nova de Lisbonne (partenaire du projet MELBA) pour apprendre à extraire des protéines membranaires de bactéries électroactives. Ces protéines seront ensuite incorporées dans la membrane lipidique artificielle supportée sur l’électrode de carbone modifiée. Les propriétés de transfert de charge de ces protéines seront alors sondées.

Carte d'identité

Projet européen MELBA – Programme HORIZON 2020 – Action Marie S. Curie

Etablissement : Université de Rennes 1

Bénéficiaire : Estelle LEBEGUE

Nom du Responsable scientifique : Frédéric BARRIERE
Laboratoire / UMR : Institut des Sciences Chimiques de Rennes - UMR CNRS 6226
Durée du projet : Du 01/04/17 au 31/03/19 (2 ans)