• Publié par : Carole Duigou-Thomazo
  • Imprimer cette page

La recherche à l'université de Rennes 1

La recherche est une activité majeure au sein de l’université de Rennes 1, tant par les enjeux scientifiques et les capacités d’innovation et de transfert que par la qualité des diverses formations qu’elle dispense. L’ambition affichée de l’université de Rennes 1 est de promouvoir et de mettre en valeur l’activité de recherche, sur la base de la qualité et de la reconnaissance nationale et internationale.

Son implication dans la constitution récente du PRES « Université Européenne de Bretagne » en collaboration avec ses différents partenaires bretons vient illustrer cette ambition, ainsi que sa capacité à mutualiser des compétences pour développer des forces de recherche d’excellence en Bretagne.

Une recherche structurée et reconnue

L’université de Rennes 1 est un remarquable vivier de recherche pluridisciplinaire reconnue avec 90% du potentiel de recherche expertisé au plan national.

La recherche est structurée selon quatre grands secteurs scientifiques :

  • Mathématiques, Sciences et Technologie de l’Information et de la Communication
  • Sciences de la Matière
  • Sciences du Vivant
  • Sciences Humaines et Sociales

L’université de Rennes 1 héberge actuellement 35 unités de recherche reconnues dont 25 sont associées aux grands organismes de recherche (CNRSINSERMINRIAINRA), représentant 90% des effectifs de recherche contractualisés. Ceci exprime un très haut niveau de qualité et une recherche bien intégrée dans la communauté scientifique internationale.

La collaboration avec les grands organismes de recherche s’illustre également par l’implication de l’université de Rennes 1 au sein de 13 Groupements d’intérêt scientifique (GIS) et de 47 Groupements de recherche (GDR).

De même, dans un souci de structuration et de lisibilité, l’université de Rennes 1 s’est fixée pour objectif de développer et d’optimiser les 30 plates-formes de recherche existantes. Celles-ci sont destinées à offrir, par le regroupement d’équipement et de moyens humains, des ressources technologiques de très haut niveau à une communauté d’utilisateurs.

Une chartre des plates-formes de recherche a été adoptée par le conseil scientifique en octobre 2005 afin de garantir la qualité des prestations.

La politique de formation doctorale

L'organisation des études doctorales à l'université de Rennes 1 s'appuie sur 4 écoles doctorales thématiques :

La mission des écoles doctorales est d'apporter un soutien aux doctorants pour mener à bien leur thèse par l'organisation de formations scientifiques et techniques, de valorisation de la recherche et de développement des compétences professionnelles et personnelles et d’aider à leur insertion professionnelle. 75% des diplômés sont recrutés par le secteur privé.

Un collège des écoles doctorales a été constitué afin d’aider les écoles doctorales à accomplir leur mission en coordonnant et mutualisant les moyens. Ce collège rassemble 8 établissements d’enseignement supérieur de la région rennaise.

Le panel des formations s’enrichit grâce à la constitution d'un PRES qui coordonne les actions des écoles doctorales bretonnes par la création d’un collège international.

La valorisation de la recherche

La valorisation de la recherche est la troisième mission des universités depuis la loi d'orientation de la recherche de 1982. Son but est de transférer les résultats scientifiques de la recherche en innovation  pour le tissu socio-économique.

Créée en 1992, la fonction de valorisation s'est renforcée en 2002 par la création d'un Service d'activités industrielles et commerciales.

Organisation de la valorisation à Rennes1 / SATT / SAIC / Plateforme Projets Européens.